Pendant que les travaux d’intérieurs se poursuivent au Pressoir, la restauration du Secadou (Le Séchoir) commence.

Secadou restauration

Là aussi, le bâtiment est en triste état. Seule la moitié est (relativement) hors d’eau et il pleut jusqu’aux caves dans la partie ouest. Un mur s’est affaissé, voilant le montant d’une porte de communication en pierre de taille et dont le seuil sous la pression s’est fendu en deux. Il faut d’urgence consolider le système de poutres pour travailler en sécurité et faire un gros ménage du bâtiment.

Consolidation

Une dalle est coulée au niveau du rez-de-jardin sur toute la longueur du bâtiment. Ce qui va permettre de bloquer et consolider les murs de galets. Des ouvertures sont percées et d’autre agrandies en respectant toujours le caractère de la maison.

Perce fenetre

Un pignon sur lequel s’appuyait la charpente a, il y a bien longtemps, été supprimé pour faire de la place sans le remplacer par une ferme supplémentaire. Résultat la charpente s’est affaissée et la lourde toiture de lauzes s’est écroulée laissant un trou béant. La priorité est donc de stopper cet affaissement, de refaire la charpente abîmée, et bien sûr mettre hors d’eau.

Etat Charpente

Renovation Charpente 2Renovation Charpente 3

 

 

On décide de sauvegarder une partie de la charpente originelle pour son caractère.
Pour cela la nouvelle structure chapeaute l’ancienne sans trop porter sur elle.
C’est cette charpente que vous pouvez admirer en partie dans la salle de séjour du Gîte de la Cardabelle Bleue.

 

Il ne reste plus qu’à poser les 270 M2 de couverture d’ardoises pour qu’enfin on ne craigne plus la pluie dans le Secadou.

Couverture Secadou